Le 11 août 2014. : Pèlerinage à Fátima.

Arrivée sur l'esplanade

Arrivée sur l’esplanade

Sofia avait loué un bus afin que nous puissions partager ce pèlerinage avec les paroissiens de Poceirão et d’Aguas de Moura. Après un trajet de deux heures. Nous voici arrivée au célèbre sanctuaire de Fátima. Voici un petit résumé de l’histoire de Fátima :

Le 13 mai 1917, la Vierge Marie est apparue à trois petits bergers à la Cova da Iria paroisse de Fátima: Lucie de Jésus (10 ans), François (9 ans) et Jacinthe (7 ans) ses cousins. Ce jour-là, après la prière du chapelet qu’ils avaient l’habitude de faire quotidiennement, ils virent une « Dame, plus brillante que le soleil » avec dans les mains un chapelet. Elle les invita à revenir le 13 de chaque mois et ce pendant 5 mois, c’est-à-dire jusqu’au 13 octobre 1917. A chacune des apparitions de la Vierge Marie les fidèles se faisaient de plus en plus nombreux. Cependant seuls les petits bergers voyaient la Vierge. Elle insistait sur la nécessité de prier le chapelet pour la conversion des pécheurs. Lors de sa dernière apparition la Vierge Marie se présenta à Lucie comme étant Notre Dame du Rosaire et lui demanda de faire bâtir une chapelle en son honneur. Elle donna un grand message d’espérance en annonçant que la guerre allait se terminer.

François et Jacinthe moururent très jeune la Vierge les avaient prévenus dès sa deuxième apparition. Lucie devint religieuse. Elle reçut deux nouvelles apparitions de la Vierge le 10 décembre 1925 et le 15 février 1926 lui demandant :

–          La dévotion des premiers samedi du mois, en recevant les sacrements de la réconciliation et de l’eucharistie et par la prière du rosaire médité, en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie.

–          La consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie.

Lucie avait reçu également en 1917 des visions. Qu’on appelle les secrets de Fátima. Ils ne seront révélés que bien plus tard.

Après la découverte du lieu, nous avons pu vivre le sacrement de l’eucharistie dans la magnifique Basilique de la Sainte Trinité. On peut y admirer la mosaïque du chœur sur 500 m2. Entièrement dorée elle illumine le chœur de la basilique. Au centre de la mosaïque, on admire l’Agneau sur son trône de gloire, de lui émane toute la lumière, qui rejaillit sur l’ensemble du peuple de Dieu qui a accueilli le don de la vie divine. L’Église invite, à travers le sacrement de l’Eucharistie, à vivre la Jérusalem Céleste. Grâce à cette fresque nous avons un face à face entre l’église Terrestre et Céleste. On ne peut qu’être émerveillé par tant de beauté.

A la fin de cette journée à Fátima, nous avons continué d’échanger pendant le repas sur l’importance de ce lieu pour les portugais. Ils nous ont partagé la signification du message de Fátima pour eux : l’espérance, la prière et la foi. Nous avons été également touché par les pèlerins qui descendent à Fátima à genou parcourant ainsi un chemin d’humilité jusqu’à la chapelle des apparitions. Cette prière de demande, d’action de grâce ou de pénitence est une belle leçon de foi !